Ressources utiles - qui relèvent de notre competence

Service des ordonnances de soutien familial (SOSF)

Si vous avez une plainte concernant les mesures d’exécution prises par le Service des ordonnances de soutien familial, veuillez en discuter avec votre agent d’exécution. Si vous êtes toujours insatisfait, veuillez communiquer avec le gestionnaire régional de l’unité qui traite votre dossier et donnez-lui un temps raisonnable pour répondre. Si vous avez encore des préoccupations après avoir parlé au gestionnaire régional, communiquez avec le Bureau de l’ombudsman, et nous examinerons vos préoccupations afin de déterminer si nous enquêterons sur votre plainte.

Service aux aînés

À la suite de la promulgation des modifications apportées à la Loi sur l’Ombudsman le 1er juin 2014, les pouvoirs du Bureau de l’ombudsman ont été élargis pour qu’ils s’étendent aux foyers de soins infirmiers, aux foyers de soins spéciaux, aux lits de soins spécialisés, aux résidences communautaires et aux services de soins à domicile prodigués dans le cadre des programmes de soins de longue durée ou de soutien aux personnes handicapées.

Bien que la responsabilité principale des soins aux aînés dans les établissements de soins relève du ministère des Communautés saines et inclusives et du ministère du Développement social, le Bureau de l’Ombudsman peut être consulté pour avis.

Toutes les plaintes font l’objet d’une enquête confidentielle et rapide, et une attention particulière est portée à l’équité administrative, à la saine gouvernance et à la justice naturelle. Par le suivi et l’évaluation, le Bureau de l’ombudsman repère tous les problèmes précis et systémiques et formule des recommandations adéquates au gouvernement.

Au besoin, des représentants de l’ombudsman aident les aînés et leurs familles à s’y retrouver dans les processus gouvernementaux, les informent des recours possibles et siègent à des comités portant sur les questions liées aux personnes âgées.

Ministère du Développement social
Ministère des Communautés saines et inclusives

Aide sociale

Si vous avez une plainte concernant les programmes d’aide sociale, communiquez avec le gestionnaire de cas affecté à votre dossier ou demandez à parler au superviseur de votre bureau régional. Donnez au surveillant un temps raisonnable pour répondre à votre plainte. Si vous estimez que la réponse est injuste, nous pouvons peut-être vous aider. Si la question comprend le refus ou la réduction d’une prestation quelconque, vous pouvez demander un réexamen de la décision par le processus d’appel. Demandez de l’information au sujet du processus auprès de votre gestionnaire de cas. Si vous avez essayé de résoudre le problème, mais que vous persistez à croire qu’il y a eu de l’injustice, vous pouvez communiquer avec le Bureau de l’ombudsman et nous examinerons vos inquiétudes.

Demandes de renseignements concernant les propriétaires et les locataires (résidentiels)

Il est possible d’adresser les plaintes et les demandes de renseignements au sujet de la location au Bureau du médiateur des loyers, au numéro 1-888-832-2762 ou à l’adresse www.snb.ca au sujet du Bureau du médiateur des loyers. Si vous avez essayé de résoudre le problème, mais que vous persistez à croire qu’il y a eu de l’injustice, vous pouvez communiquer avec le Bureau de l’ombudsman et nous examinerons vos inquiétudes.

Travail sécuritaire NB (anciennement connu sous le nom de Commission des accidents du travail)

Les travailleurs peuvent interjeter appel de certaines décisions de Travail sécuritaire NB visant leurs demandes d’indemnisation. Pour obtenir plus de renseignements au sujet du processus d’appel, consultez la section sur les appels de Travail sécuritaire NB. Vous pouvez obtenir d’autres documents auprès de votre bureau local de Travail sécuritaire NB. Si vous avez besoin d’aide pour déposer un appel, vous pouvez envoyer un courriel à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou composer le 506-453-2597 pour parler aux défenseurs des droits des travailleurs ou aux défenseurs des employeurs. Si, au terme d’un processus d’appel mis à votre disposition, vous persistez à croire qu’il y a eu de l’injustice, vous pouvez communiquer avec le Bureau de l’ombudsman et nous examinerons vos inquiétudes.

Les liens suivants sont uniquement fournis à titre d’information.
Le Bureau de l’ombudsman n’est pas responsable de leur contenu.